Culture de jeunes plants de salade sous tunnel de forçage

Culture de jeunes plants de salade sous tunnel de forçage

Le tunnel de forçage protège avant tout!

L’usage d’un tunnel de forçage peut se justifier pour de multiples raisons. Dans un jardin, son utilisation première est, à mon sens, la protection des cultures contre les mammifères (lapins, rongeurs, oiseaux, poules….) ainsi que toutes sortes d’insectes. Le tunnel de forçage protège aussi vos cultures du froid et des petites gelées.

Le forçage des cultures

Bien que cela se discute dans un jardin bio ou naturel, le forçage des cultures peut être pratiqué en utilisant un mini-tunnel. Vous pouvez aussi l’utiliser pour prolonger vos cultures de salades ou plantes aromatiques en attendant l’hiver.

Un printemps hâtif

Tunnel de forçage saisonnier

Tunnel de forçage saisonnier

Vous pouvez préparer vos plantations printanières avant l’heure. Le tunnel réchauffe le sol et permettra à vos semis ou jeunes plantules de démarrer leur cycle végétatif.

Et le bio dans tout ça?

Il faut, dans un premier temps, penser au recyclage de votre tunnel de forçage. Celui-ci est rarement destiné à une utilisation pluriannuelle. Il existe des modèles rigides, mais beaucoup plus onéreux. Peut-être un choix à long terme ;).
Quant au forçage des cultures, il n’y a pas d’incompatibilité avec la gestion d’un jardin ou potager bio tant que l’on rend à la terre ce qu’elle nous a donné.
Et sans laisser de traces…

 Je fais référence aux résidus de matériels et matériaux de cultures à l’abandon en bordure d’exploitation mystérieusement oubliés par leurs propriétaires.

2017-09-30T16:03:17+00:00 29 septembre 2017|Catégories : Questions nature|Mots-clés : , |0 commentaire

Laisser un commentaire