La larve de hanneton s’attaque aux racines

Larve de rhinocéros ou Orycte

Larve de rhinocéros ou Orycte

Le ver blanc ou larve de hanneton se nourrit de racines de végétaux, il s’attaque aux arbres, arbustes, vivaces, plantes potagères et même au gazon. Dans le cadre d’une culture amateur ornementale ou maraîchère, les dégâts sont peu importants ou perceptibles. Néanmoins, certaines années de véritables invasions se produisent. Alors que faire sans polluer mon sol ou encore empoisonner mes fruits et légumes ? Quels sont les symptômes associés à une attaque de larve de hanneton?

Les symptômes d’une attaque de ver blanc

  • Au début, un ralentissement de la croissance de la plante
  • Ensuite, le feuillage commence à jaunir.
  • Et pour finir, la mortalité de la plante si l’attaque est importante.

Les moyens de lutte biologique

Il existe bon nombre de techniques non polluantes qui permettent de lutter efficacement contre la larve de hanneton. Voici les principaux moyens de lutte.

  • L’incorporation de déchet de laine brute dans le sol.
  • Larve de hanneton

    Larve de hanneton

    L’introduction d’auxiliaires entomophages, les nématodes.

  • La taupe est un ennemi naturel du ver blanc.
  • Le compagnonnage semble être une bonne alternative à la protection biologique intégrée qui peut être coûteuse. Le géranium associé à vos cultures sensibles à la larve de hanneton permet de les éloigner.
  • Le champignon entomopathogène, Beauveria brongniartii tue les larves de hanneton, mais cette solution reste onéreuse. Toutefois, il peut s’agir d’un bon moyen de lutte pour les producteurs horticoles et maraîchers.

Formation naturopathe certifié

2017-10-01T10:22:06+00:00 20 septembre 2017|Catégories : Traitements bio|Mots-clés : , |0 commentaire

Laisser un commentaire