Traitement bio

Soignez et cultivez vos plantes en utilisant un traitement bio: auxiliaire entomophage, produit naturel et substance non toxique.
Avatar du membre
agapanthe
Fleur éphémère
Fleur éphémère
Messages : 20
Enregistré le : mardi 10 juin 2008 14:00
Localisation : Bretagne

Traitement préventif mildiou

Messagepar agapanthe » jeudi 12 juin 2008 08:12

Bonjour,
j'ai des tomates et des pommes de terre et je souhaiterais éviter le mildiou, quels sont les traitements préventifs qui existent?

merci d'avance :heyyy: à tous

Avatar du membre
Mandaramad
Fleur éternelle
Fleur éternelle
Messages : 1723
Enregistré le : samedi 23 septembre 2006 08:42
Localisation : Bouches du Rhône

Re: en prévention du mildion

Messagepar Mandaramad » jeudi 12 juin 2008 09:04

Le paysan chez qui je bossais mettait des fils de cuivre dans les plants et ça marchait hyper bien!
Forum la chevechette si vous voulez mourir en bonne santé!

Avatar du membre
agapanthe
Fleur éphémère
Fleur éphémère
Messages : 20
Enregistré le : mardi 10 juin 2008 14:00
Localisation : Bretagne

Re: en prévention du mildion

Messagepar agapanthe » jeudi 12 juin 2008 09:10

comment cela dans les plants? :desole:

Avatar du membre
mizou
Fleur des beaux jours
Fleur des beaux jours
Messages : 424
Enregistré le : vendredi 26 octobre 2007 10:41
Localisation : Alsace
Contact :

Re: en prévention du mildion

Messagepar mizou » jeudi 12 juin 2008 10:01

Kikou !

Les fils de cuivre sont une vieille combine pour éviter le mildiou. Mon grd père l'utilisait avec + ou - de résultats. Pour les tomates, il suffit de percer le plants avec un fil de cuivre.

La BB (bouillie bordelaise) est tolérée en culture bio.

LA BOUILLIE BORDELAISE ET LE BIO :


La bouillie bordelaise est autorisée en agriculture biologique dans certaines limites : Depuis le 1er janvier 2006, dans la limite maximale de 6 kilogrammes de cuivre par hectare et par an. Pour les cultures pérennes, comme la vigne, les États membres peuvent porter par dérogation la dose maximale jusqu'à 38 kilogrammes de cuivre par hectare (jusqu'au 31 décembre 2006). Elle devra décroître au delà.


Le traitement doit se faire en prévension car une fois installé le mildiou gagne du terrain.


Miz
La terre est notre mère alors respectons la !


Avatar du membre
Mandaramad
Fleur éternelle
Fleur éternelle
Messages : 1723
Enregistré le : samedi 23 septembre 2006 08:42
Localisation : Bouches du Rhône

Re: en prévention du mildion

Messagepar Mandaramad » jeudi 12 juin 2008 10:04

oui la bouillie aussi mais chez moi, je pète un câble quand je vois les oliviers bleus!! les haies, les jardins etc...on se croirait chez les schtroumpfs!!! les gens n'ont aucune mesure!! c'est aps parce que c'est toléré qu'il faut s'en donner à coeur joie!!
Forum la chevechette si vous voulez mourir en bonne santé!

Avatar du membre
agapanthe
Fleur éphémère
Fleur éphémère
Messages : 20
Enregistré le : mardi 10 juin 2008 14:00
Localisation : Bretagne

Re: en prévention du mildiou

Messagepar agapanthe » jeudi 12 juin 2008 11:09

et toi mizou, tu utilises de la bb sur tes tomates car tu en as quelques unes :mdr: c'est efficace?

je suis assez d'accord avec toi Mandaramad c'est parfois trop le "bleu sur les cultures"!

merci de vos réponses .. :coucou:

Avatar du membre
arno
Modérateur
Modérateur
Messages : 879
Enregistré le : mardi 22 avril 2008 17:24
Localisation : Sud Vendée

Re: en prévention du mildion

Messagepar arno » jeudi 12 juin 2008 20:57

Bonsoir,
Moi j'utilise de la bouillie bordelaise bio . Elle n'est pas bleue mais blanche . Les végétaux ont une pellicule blanche durant 3 ou 4 jours et disparait . Elle est aussi efficace que la bleue .

C'est le grand schtroumf qui me la fait connaître car la schtroumfette en avait marre de voir les oliviers bleus . :smile96: :mdr: :mdr: :mdr: :smile96:

Avatar du membre
Val
Modérateur
Modérateur
Messages : 5828
Enregistré le : samedi 11 novembre 2006 18:36
Localisation : France, Meuse
Contact :

Re: en prévention du mildion

Messagepar Val » vendredi 13 juin 2008 08:14

super la BBBB (bouillie bordelaise bio blanche)

moi j'ai encore rien mis, ni bleue ni blanche... Mais je ne sais pas pourquoi, j'aime pas ça non plus! tout ce cuivre qui va dans le sol et sur les plantes....
Chaque pomme est une fleur qui a connu l'amour.
Félix Leclerc
Terre de rêves

Avatar du membre
mizou
Fleur des beaux jours
Fleur des beaux jours
Messages : 424
Enregistré le : vendredi 26 octobre 2007 10:41
Localisation : Alsace
Contact :

Re: en prévention du mildion

Messagepar mizou » vendredi 13 juin 2008 09:54

Effectivement, il faut respecter les dosages et s'en passer si les conditions météo le permettent !


Voici une version de Paul Brelaz professeur de jardinage SCAH de Nice.

LA BOUILLIE BORDELAISE

Symbole des produits « bio » , la bouillie bordelaise (B.B.) est souvent considérée comme un produit miracle doué de toutes les vertus curatives. Une mise au point s’impose.
C’est un fongicide préventif qui empêche l’installation des maladies cryptogamiques (à champignons) et des maladies bactériennes. Partiellement curative, elle arrête la progression des maladies. Elle n’est pas insecticide : inutile de l’employer contre des pucerons.
Bien qu’autorisée en culture bio, ce produit chimique d’origine minérale doit être utilisé avec parcimonie et précaution. Il est constitué de sulfate de cuivre neutralisé à la chaux ; or le cuivre peut être toxique pour les plantes traitées si la dose est trop importante. Sa toxicité augmente en conditions froides (moins de 10° C) ou très chaudes et humides (attendre que les plantes soient sèches).
Le cuivre s’accumule dans les sols ce qui nuit aux bactéries et aux champignons utiles à la fertilité. Les vers de terre y sont sensibles. Dans les régions de vignes et de vergers intensifs, le cuivre accumulé devient toxique à tel point que la réglementation européenne freine son utilisation. Sous forme de sulfate, le cuivre est nocif en cas d’ingestion et peut être irritant pour les yeux et la peau, mais il est aussi dangereux pour l’environnement et les organismes aquatiques.
La bouillie bordelaise est néanmoins très efficace et n’entraîne pas l’apparition de souches résistantes aux maladie, contrairement aux produits chimiques de synthèse. Elle est très peu toxique pour les insectes auxiliaires comme les coccinelles et les acariens prédateurs. Elle ne s’accumule pas dans les fruits et légumes traités.

Sur une revue j’ai noté que la B.B. n’avait aucun effet lors d’une application par une température inférieure à 10° or, en pleine période hivernale cette condition n’est pas souvent obtenue.

Conseil : Dès le début du gonflement des bourgeons de fruitiers, pulvérisez le traitement. Réduisez les doses d’un bon tiers en utilisant un « mouillant » qui améliore l’efficacité et la répartition : du lait (1 litre pour 10 litres de bouillie), du jus d’algue ou un terpène de menthe ou de pin. Remplacez la B.B. classique par un produit à base d’hydroxyde de cuivre (non toxique) ou d’oxychlorure de cuivre moins toxique. Ne dépassez pas une dose annuelle de 30 g de cuivre pur pour 100 centiares, soit 150 g de B.B. (à 20 % de cuivre pur), ou 60 g d’oxychlorue (à 50 %). (Fiche du 24.02.2004).


* Le cuivre à forte dose brûle le feuillage des végétaux. Utilisé en traitement d’hiver, à la dose de 3 à 4 % ; il est très efficace pour détruire les spores et mycélium de champignon.

* Lorsque les plantes sont en feuilles, la dose devient beaucoup moins importante, en dessous de 1% ; pour combattre notamment le mildiou sur vignes, plantes de la famille des solanacées qui sont très sensibles aux attaques de ce champignon ainsi qu’à de nombreux autres.

* Il est évident que la température peut augmenter la nocivité du produit sur feuillage.

* Et oui, les anciens vignobles, à force de traitements au cuivre voient leurs terrains pollués par l’accumulation de ce produit dans le sol et deviennent ainsi impropres à toutes cultures et ce, pendant de nombreuses années.

En conclusion, il faut savoir que dans le domaine des produits phytosanitaires, rien n’est parfait et que chaque produit proposé a ses avantages et ses inconvénients aussi bien pour les plantes traitées que pour l’environnement.

Il faut bien respecter les doses et les avis de traitements indiqués sur les emballages et surtout ne traiter qu’en cas d’extrême besoin et non à tord et à travers comme on le voit hélas souvent faire.

Paul BRELAZ


A bientôt !


Miz
La terre est notre mère alors respectons la !

Avatar du membre
Val
Modérateur
Modérateur
Messages : 5828
Enregistré le : samedi 11 novembre 2006 18:36
Localisation : France, Meuse
Contact :

Re: en prévention du mildion

Messagepar Val » vendredi 13 juin 2008 11:01

merci pour l'info Mizou.
Chaque pomme est une fleur qui a connu l'amour.
Félix Leclerc
Terre de rêves

Avatar du membre
Mandaramad
Fleur éternelle
Fleur éternelle
Messages : 1723
Enregistré le : samedi 23 septembre 2006 08:42
Localisation : Bouches du Rhône

Re: en prévention du mildion

Messagepar Mandaramad » vendredi 13 juin 2008 17:13

oui c'est clair que c'est la dose qui est importante!! il ne faut abuser de rien en médecine naturelle c'est pareil!
Forum la chevechette si vous voulez mourir en bonne santé!

Avatar du membre
Nicoco
Fleur insomniaque
Fleur insomniaque
Messages : 711
Enregistré le : jeudi 14 février 2008 18:59
Localisation : Oise(60), Picardie
Contact :

Re: en prévention du mildion

Messagepar Nicoco » vendredi 13 juin 2008 17:17

Moi je n'ai rien mis et je ne mettrais rien, je laisse faire la nature et les éléments naturels : j'arrose un max avec du purin d'ortie dilué, et après je ne mets pas de bouillie ni quoi que ce soit : si elles n'attrapent pas de maladies, tant mieux et si elles en attrape, c'est pas de chance....... :cache:
"La terre n'appartient pas à l'homme, c'est l'homme qui appartient à la terre" Sitting Bull



Retourner vers « Traitement bio »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité