Jardinage bio

Le jardinage bio, ses techniques ainsi que l'actualité du jardin bio se trouvent dans ce forum.
Avatar du membre
Cosmos
Modérateur
Modérateur
Messages : 1353
Enregistré le : vendredi 10 octobre 2008 08:20
Localisation : Hautes Alpes

Broyeur de végétaux

Messagepar Cosmos » lundi 17 novembre 2008 23:49

Bonjour,

Aujourd'hui, on m'a prêté un broyeur de végétaux, comme je veux en acheter un, ça m'a permis de faire un essai ... :hola:

C'est un broyeur avec un disque muni de lames qui déchiquettent.
J'ai broyé tous mes cosmos gelés et ça a donné un bon résultat, la machine a quand même bourré 3 fois, mais le moteur s'est arrêté par sécurité.

J'ai ensuite broyé mes tiges de lavandes (je sais, je suis en retard, pour la taille :cache: ) et là par contre ça n'a pas marché super bien, j'ai du recommencer, et pour des petites branches de chêne pareil (peut être que les lames ne sont pas bien aiguisées, pourtant l'appareil n'a que 6 mois et n'a servi que 4 fois ... :smile100:)

Bref, j'aimerais bien que vous me fassiez part de vos expériences ...
Aussi je sais qu'il existe un autre système muni d'un rotor parait-il plus silencieux, mais est-il plus efficace et est-ce qu'il ne fait pas un broyage plus grossier ?
Merci d'avance :bisous:

chipette

Re: Broyeur de végétaux

Messagepar chipette » mardi 18 novembre 2008 11:03

j en ai un ,et je trouve que cela va bien ,c est mon mari qui l utilise et ne rale jamais apres

Avatar du membre
Cosmos
Modérateur
Modérateur
Messages : 1353
Enregistré le : vendredi 10 octobre 2008 08:20
Localisation : Hautes Alpes

Re: Broyeur de végétaux

Messagepar Cosmos » mercredi 19 novembre 2008 19:55

Merci Chipette, est-ce que tu sais si c'est un broyeur à disque ou à rotor ?

Hooooou hou :smile35: est-ce qui y'a que Chipette qui a un broyeur ???
ou est ce que c'est mon topique qui ne vous plaît pas ? Image
:smile96:

Avatar du membre
Val
Modérateur
Modérateur
Messages : 5828
Enregistré le : samedi 11 novembre 2006 18:36
Localisation : France, Meuse
Contact :

Re: Broyeur de végétaux

Messagepar Val » jeudi 20 novembre 2008 08:37

Eh bien moi j'ai un broyeur qui fonctionne hyper bien pour branches et brindilles, pour les tiges sèches, mais il bourre avec certains végétaux: les tiges d'onagre par exemple, je dois enlever la partie comportant les graines sinon ça fait une pâte inextricable!

Le broyage est assuré par une roue crantée qui tourne, ça ne coupe pas , ça cisaille tout en écrasant. Quand le bois ressort de là dedans il est en morceaux de 2 à 3 cm et ses fibres sont une peu écrasées.
Chaque pomme est une fleur qui a connu l'amour.
Félix Leclerc
Terre de rêves


chipette

Re: Broyeur de végétaux

Messagepar chipette » jeudi 20 novembre 2008 14:31

Cosmos je demande tout cela a mon zom des qu il rentre (dimanche)

Avatar du membre
Cosmos
Modérateur
Modérateur
Messages : 1353
Enregistré le : vendredi 10 octobre 2008 08:20
Localisation : Hautes Alpes

Re: Broyeur de végétaux

Messagepar Cosmos » jeudi 20 novembre 2008 21:35

:bisous: merci Val, d'après ce que tu décris, on dirait bien le système rotor ...
Les cosmos m'ont aussi bourré l'appareil, et les tiges d'onagres sont un peu près similaires.
Le principal c'est que l'appareil s'ouvre facilement pour nettoyer.
Par contre des morceaux de 2 ou 3 cm c'est pas mal, les plus grossiers moi faisaient dans les 12 cm .
Bien sûr le vendeur va me conseiller mais c'est bien d'avoir des expériences vécues
chipette a écrit :Cosmos je demande tout cela a mon zom des qu il rentre (dimanche)

Image merci chipette

Avatar du membre
Bartoumire
Fleur éternelle
Fleur éternelle
Messages : 1434
Enregistré le : mardi 08 juillet 2008 17:34
Localisation : Hauteurs de Nice

Re: Broyeur de végétaux

Messagepar Bartoumire » vendredi 21 novembre 2008 18:30

J'ai acheté il y a une quinzaine d'années un broyeur thermique d'une marque connue. La partie broyeuse est un lourd volant sur lequel des couteaux sont fixés de part et d'autre. Le volant tournant a une grande inertie et broie sans problème, d'un côté on entre par une trémie les feuilles et petites branches, de l'autre par un entonoir des branches faisant jusqu'à 8 cm de diamètre. Seul problème le SAV, sur Nice il y a que des bouriques. J'ai eu une panne de carburateur, j'ai attendu plus d'un an ..."On ne trouve pas les pièces..." Sur internet je n'ai rien trouvé, et finalement je me suis fait moi-même la réparation. J'ai eu un seul bourrage, avec les palmes (d'un palmier bien sur).
J/B
"Il faut une infinie patience pour attendre toujours ce qui n'arrive jamais."
P. Dac

Avatar du membre
Cosmos
Modérateur
Modérateur
Messages : 1353
Enregistré le : vendredi 10 octobre 2008 08:20
Localisation : Hautes Alpes

Re: Broyeur de végétaux

Messagepar Cosmos » vendredi 21 novembre 2008 19:51

C'est sûr qu'un thermique ça doit être beaucoup plus puissant et efficace (j'ai essayé les feuilles de chêne pour voir, et elles sont ressorties intactes :smile96: ), mais ça doit faire aussi plus de bruit non ? et l'entretien doit être plus minutieux ?
:heyyy: merci Bartoumire pour ton témoignage

biosyrphe
Fleur éphémère
Fleur éphémère
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 20 novembre 2008 17:10

Re: Broyeur de végétaux

Messagepar biosyrphe » samedi 22 novembre 2008 20:46

Bonjour COSMOS
LES BROYEURS sont normalement confectionné pour broyer du bois ligneux et non herbacé
ca coince souvent les lames.
LES THERMIQUES PLUS PUISSANT avalent tout mais sont BIEN plus cher;

par contre, si je peus me permettre un conseil:evite de mettre TROP de chene (surtout le bois et les branches car le tanin contenu dans l'ecorces est phyto toxique pour les autres végétaux.

biosyrphe
Fleur éphémère
Fleur éphémère
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 20 novembre 2008 17:10

Re: Broyeur de végétaux

Messagepar biosyrphe » samedi 22 novembre 2008 21:32

tiens je vous mets ici un recap d'un bon compostage trés interressant .

voici un excellent travail (il n'est pas de moi)d'information sur ce qu'il faut faire et pas faire pour réussir son compost.ce travail provient de la ville de gap


Composter à l'automne : l’automne est la bonne saison pour faire une réserve de feuilles mortes : tilleul, érable, frêne… qui seront incorporées tout au long de l’année, et qui enrichiront le compost en matières carbonées.

Les feuilles de platane, marronnier, chêne se décomposent très lentement, on peut les broyer à la tondeuse, pour faciliter leur décomposition.
Ne pas mettre les feuilles de noyer, qui sont toxiques.
A tous, bon compost !!

Qu’appelle t’on compost et compostage ?

Le compostage est une décomposition naturelle des matières organiques par les micro-organismes du sol (bactéries, champignons…) en présence d’eau et d’oxygène. Ce processus biologique conduit, après quelques mois de fermentation, à un produit comparable à du terreau de qualité appelé compost.

Pourquoi composter ?

Le compostage individuel est une excellente manière de gérer ces déchets. En effet, 30% des déchets ménagers produits dans l’année sont compostables. Le compostage à la « source » comme le tri sélectif, permet de limiter les quantités de déchets à transporter et à mettre en décharge et donc limite la hausse des coûts de traitement des ordures ménagères. Il permet d’obtenir gratuitement un amendement organique riche en éléments fertilisants. Il diminue le nombre de feux en plein air qui génèrent des nuisances.

Où composter ?

Le compostage peut-être réalisé individuellement en tas ou dans un composteur. Celui-ci doit être placé de préférence sur une surface plane, protégé à la fois du soleil et du vent. Il est donc préférable de placer le bac à compost en contact direct avec la terre et à l’abris d’une haie. Le composteur doit être facilement accessible.

Quand composter ?

Le compostage peut être réalisé toute l’année cependant en hiver l’activité des micro-organismes est ralentie.


Il est important que le composteur soit régulièrement alimenté en déchets organiques pour maintenir les micro-organismes en activité et de permettre la poursuite de la fermentation.

Que peut-on composter ?

Tous les déchets organiques sont compostables, pourvu qu’ils ne soient ni pollués, ni toxiques.
- les déchets de cuisine : les épluchures, fruits et légume abîmés, croûtes de fromages, marc de café, filtres, infusettes, pain, restes de repas, les coquilles d’œuf pilées…
- les déchets de jardin : les fleurs fanées, les feuilles mortes, les déchets du potager (fanes..), le gazon, les « mauvaises » herbes non montées en graine, les petites tailles de haies (broyées de préférence)…
- les autres déchets ménagers : les cendres de bois froides, la sciure et copeaux de bois, la paille, les serviettes en papier…

Que ne peut-on pas composter ?

Il faut éviter d’introduire dans le composteur :
- les matériaux non biodégradables,
- les tailles de thuyas, en raison de leur forte teneur en résine, elles freinent le processus de décomposition,
- les feuilles de noyer et du chêne contiennent des acides tanniques : elles auront plus de mal à se décomposer. Il est préférable de les mettre au pied des arbres,
- les sacs d’aspirateurs ou balayures de la maison,
- les restes de poisson et viande pour ne pas attirer les animaux,
- les litières d’animaux (surtout des animaux non vermifugés) et les couches culottes qui peuvent être porteur de germes pathogènes,
- les pelures d’agrumes,
- les os, arrêtes, noyaux, coques de noix et de noisettes,
- les huiles de friture,
- les produits laitiers,
- les déchets médicaux tels que les pansements, cotons souillés ou tout autre matériau contaminé,
- tous les produits imprégnés de pesticides ou d’autres produits chimiques…

Comment fabriquer un bon compost ?

Préparez le fond du composteur en y déposant 3 à 5 cm de terre ou de compost afin d'attirer à l'intérieur les vers de terre, insectes et nombreux micro-organismes favorisant le compostage.
• Placez ensuite 5 à 10 cm de branchages ou de tailles de haies qui permettront une bonne aération et un bon drainage de l'eau.
• Fragmentez ou broyez les déchets de jardin les plus grossiers (branchages, tailles) afin de réduire le volume occupé dans le composteur et augmenter les surfaces d’attaques pour les micro-organismes afin de faciliter leur dégradation naturelle.
• Ne jamais apporter une grosse quantité de déchets en une seule fois, notamment les tontes,
• Diversifiez les déchets en alternant des couches successives peu épaisses (environ 20 cm) :
- déchets secs (branches, feuilles, sciures...) et déchets humides (gazon, déchets de cuisine...)
- déchets de jardin et déchets de cuisine
- matériaux fins et déchets grossiers
- déchets riches en carbone (ligneux, bois...), et ceux riches en azote (gazon, épluchures...)
En variant les apports, on évite des amas trop compacts et homogènes, difficiles à dégrader.
• Vérifiez l'humidité du compost, l'eau étant indispensable au travail de fermentation des micro-organismes.
Mais attention, le compost ne doit jamais être détrempé, un excès d'eau empêchant une bonne aération du compost et produisant des jus à l'origine d'odeurs désagréables (pensez à toujours refermer le couvercle).
En été, si le compost vous paraît en revanche trop sec, pensez à le réhumidifier avec un arrosoir, puis mélangez le tout.

Doit-on utiliser des activateurs ?

Ils ne sont pas indispensables à la réalisation du compost. Cependant, ils servent à accélérer le processus. On peut en trouver dans le commerce mais on peut aussi les fabriquer naturellement

Avatar du membre
Cosmos
Modérateur
Modérateur
Messages : 1353
Enregistré le : vendredi 10 octobre 2008 08:20
Localisation : Hautes Alpes

Re: Broyeur de végétaux

Messagepar Cosmos » dimanche 23 novembre 2008 19:21

Merci Biosyrphe :heyyy: pour toutes ces infos
C'est vrai que j'ai utilisé beaucoup d'herbacé ... par contre je ne savais pas que le chêne était phytotoxique.

biosyrphe
Fleur éphémère
Fleur éphémère
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 20 novembre 2008 17:10

Re: Broyeur de végétaux

Messagepar biosyrphe » dimanche 23 novembre 2008 19:37

Phytoxique utilisé en exces
on peut en mettre du chene (feuilles)avec parcimonie mais faut pas qu'elles soient en majoritées et utilser le compost trés décomposé.
Les feuilles passées a la tondeuse se décomposent mieux et PLUS RAPIDEMENT



Retourner vers « Jardinage bio »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité