La fertilisation du sol est l’apport d’éléments minéraux nécessaires au bon développement des végétaux. Elle peut être sous forme minérale ou organique.

Formulation NPK d'un sac d'engrais

Formulation NPK d’un sac d’engrais

La fertilisation minérale

La fertilisation minérale est très répandue de nos jours, elle est sollicitée pour l’agriculture, le jardinage et dans tous les secteurs d’activités ou le rendement est prioritaire! On peut la nommer engrais. Ces engrais permettent d’apporter en quantité voulue un ou plusieurs éléments fertilisants comme l’azote, le phosphore, la potasse ainsi que des oligo-éléments. Ils peuvent être rapidement assimilables par la plante.

La fertilisation organique

C’est tout simplement de la matière organique minéralisée ou non, comme le fumier de cheval. Cette fertilisation se nomme amendement organique, elle permet d’améliorer la structure du sol, d’augmenter la capacité du complexe argilo-humique à stocker les éléments nutritifs. La matière organique se minéralise tout doucement et donne donc progressivement les éléments nutritifs dont la plante a besoin pour son développement. Contrairement aux amendements organiques (dans la limite du raisonnable), l’apport d’engrais minéral peut être source de pollution.

De l’azote (N) est ça pousse!

Fertilisation du sol avec un engrais minéral

Fertilisation du sol avec un engrais minéral

L’azote est un élément majeur pour la fertilisation du sol. Son symbole chimique est N, on le trouve sous plusieurs formes:

  • Gazeuse dans l’air.
  • Organique dans l’humus.
  • Minéral dans le sol.

Il a plusieurs rôles dans le développement de la plante :

  • Croissance des feuilles et des tiges.
  • Formation des graines.
  • Fabrication de la chlorophylle.

L’azote est donc très important dans la fertilisation du sol, notamment sur les terrains de sport engazonnés qui ont besoin de se renouveler rapidement.

Il arrive parfois que l’azote soit apporté en excès dans le sol et cela peut avoir des conséquences sur la culture, par exemple:

  • Mauvaise résistance aux maladies.
  • Attraction des pucerons sur les jeunes pousses bien vertes.
  • Prolifération du feuillage au détriment de la floraison et de la fructification.

Le rôle du Phosphore (P)

Alors que l’azote s’occupe essentiellement de la croissance de la plante, le phosphore a un rôle bien différent. Il est responsable de la croissance des racines, de stockage des sucres dans les racines, ainsi que la fructification et la mise en graine.

La Potasse (K) dans la fertilisation du sol

Tout comme l’azote et le phosphore, la potasse est un élément majeur, il a pour rôle: la résistance aux maladies, la limitation de l’évapotranspiration, la rigidité de la tige, la réserve nutritive (bulbes) et la résistance au froid.

Pour conclure, la fertilisation minérale est à éviter dans un jardin biologique. Je vous conseille des apports de matière organique régulièrement dans vos cultures. L’installation d’un composteur performant et de bonne capacité dans votre jardin est indispensable. Acheter en ligne

Formation naturopathe certifié

2017-10-30T08:28:55+00:00 21 septembre 2017|Catégories : Jardinage biologique|Mots-clés : , , |0 commentaire

Laisser un commentaire