Le grenelle

Voilou, Voilà le Grenelle de l'environnement a connu son heure de gloire et aujourd'hui deux ours polaires ce sont noyés en essayant de se déplacer sur une banquise liquide. Hier soir dans un dîner j'entendais mon voisin, convaincu, d'un avenir nouveau pour la planète, nous dire haut et fort que concernant le réchauffement climatique il avait hâte de boire du vin anglais !!...Bon ok c'est bon, j'essaye de me convaincre le "Grenelle" devrait changer des choses mais il faut rester vigilants, j'ai déjà le sentiment que l'on va bientôt s'endormir,la chose est faite on nous parle d'éco-bazar sur tous les tons et à toutes les sauces, cela ressemble de plus en plus à du conditionnement de bonnes intentions ou tout simplement à du lavage de conscience, consommons propre !! Détruisons propre, c'est la nouvelle ère de l'éco-consommateur !! Un paradoxe insurmontable pris en charge par l'Etat, alors que demande le peuple ?...Ben rien...les chasseurs ramassent leurs cartouches, les agriculteurs vont lever le pied sur les pesticides d'ici dix ans, les centrales nucléaires continueront de chauffer mais on en fera plus, plus d'autoroute non plus, seulement de contournements en cas de besoin ; l'OGM faut voir bien bien bien!! C'est mieux que rien comme dirait l'autre ! mais c'est surtout du discours,de la rhétorique, du verbe, j'attends de voir je sais seulement à quel point il est difficile d'être fidèle à ses convictions, la vie, ses conditions économiques, son environnement social, les peurs, les habitudes, ont vite fait de nous rappeler à l'ordre.on voit bien la différence entre la pratique et la "Théorie", la différence entre la vie et la pensée petite pensée fragmentaire et limitée. La différence entre ce qui est et ce qui devrait être ! Bon allez c'est cool quand même, on a sorti des drapeaux verts en France - petite province européenne, parcelle planétaire - sur lesquels il y avait écrit "Attention à la Planète !!"..deux... trois graines dans le vent ?...


Vincent Dubois

Mise à jour le 25 avril 2017

  Il n'y a pas de commentaire pour cet article

Laisser un commentaire





Il vous reste caractères.


* Champs obligatoires