Chatterie ambaji-bengal. elevage de chat

Chatterie ambaji-bengal. elevage de chat

Chatterie ambaji-bengal. elevage de chat

Ambaji Bengal est un petit élevage de chats Bengals. Nos animaux vivent librement et évoluent en notre compagnie dans un environnement "familial". Nous envisageons l' élevage félin avec tout le sérieux nécessaire, mais sans perdre de vue les aspects ludiques, dans le cadre d'une véritable passion. Quel humain n'a pas rêvé un jour de caresser un tigre, de dompter un félin ! En 1995, lors d'une exposition féline avec ma petite Rex Devon, quel ne fut pas mon étonnement de voir un petit félin surnommé Bengal. J’ai littéralement craqué sur ce chat. J'ai ressenti une attirance qui ne m’a jamais quittée. Il était très rare à l’époque d’admirer des Bengals en exposition. Je me suis jurée qu’un jour j’en aurai un ! Curry, renommé Sher Khan a rejoint notre foyer en septembre 2007 : un mâle bengal avec un caractère de bengal, ravageur à ses heures, bavard à souhait, il est câlin, généreux en « bisous », impulsif, joueur comme peut l’être un chien ! Il est doté d’un magnifique glitter, dominance rousse, quelques rosettes en fer de lance. Un chat super à vivre. Il nous apporte beaucoup de joie. En février 2008 Cheerazade Di Ali renommée Kali, du nom d’une déesse indienne, le pays ou le bengal puise ses racines, est arrivée parmi nous pour le plus grand bonheur de Sher Khan. Ils sont devenus un couple très uni et nous ont fait de magnifiques petits bébés bengals. Kali est une femelle bengal d’une couleur très contrastée, elle est dotée de spots bicolores jusqu’en bas des pattes, patons très larges, joli profil, yeux verts. Un caractère en or, une douceur impressionnante au toucher, semblable à de la soie… Elle déborde de vitalité et nous fait de gros câlins … Signes particuliers : elle adore qu’on lui caresse le ventre et sauterait volontier dans le bain (elle adore l’eau) !!!

Site Chat

http://www.ambaji-bengal.fr

Vote : 0 - Voter

Inscription : 26 septembre 2010

Numéro : 2457

  Il n'y a pas de commentaire pour cet article

Laisser un commentaire





Il vous reste caractères.


* Champs obligatoires