Jardinage bio

Le jardinage bio, ses techniques ainsi que l'actualité du jardin bio se trouvent dans ce forum.
Gythaogg

réflexions sur l'agriculture

Messagepar Gythaogg » mardi 04 août 2009 18:00

Charlie a écrit :Et pour aborder la biodynamie, les viticulteurs s'y mettent de plus en plus, et là effectivement la subtilité et l'intuition sont de mises!
[/color]

Dans la région, la viticulture est très très chimique, c'est une horreur.

Comble de l'aberration (mais c'est un autre sujet), les surfaces de maïs irrigué s'étendent sans cesse (miam miam les bonnes primes) et j'ai même vu près de chez moi un champ de maïs juste à côté d'une vigne. :smile88:


alexandre007
Fleur éphémère
Fleur éphémère
Messages : 33
Enregistré le : lundi 27 juillet 2009 10:12

Re: le bechage

Messagepar alexandre007 » mardi 04 août 2009 18:09

quand on voit que l'on peiut mettre du sorgho ou du millet et qui demandent beaucoup moins d'eau :ah:

Avatar du membre
jpplejardinier
Fleur insomniaque
Fleur insomniaque
Messages : 641
Enregistré le : dimanche 08 février 2009 10:17
Localisation : PARIS
Contact :

Re: le bechage

Messagepar jpplejardinier » mardi 04 août 2009 20:48

Ami(e)s bio du soir bonsoir,
....surtout quand on sait que la méthode herbagère de production de lait, mise au point dans les années 50 par André Pochon, ne nécessite ni maïs, ni sorgho, ni millet...

Gythaogg

Re: le bechage

Messagepar Gythaogg » mardi 04 août 2009 22:17

alexandre007 a écrit :quand on voit que l'on peiut mettre du sorgho ou du millet et qui demandent beaucoup moins d'eau :ah:

Mes voisins agriculteurs non irrigants (et pas les derniers à râler contre les irrigants) cultivent entre autres choses du millet, des pois, et cette année, du lin. On voyait du sorgho il y a 2 ou 3 ans, mais visiblement, ça a passé de mode. Le maïs irrigué est monstrueusement subventionné et c'est pour ça qu'on en voit de plus en plus. Cultiver du maïs ici est d'une idiotie sans nom, c'est de la terre à vigne, filtrante et pauvre. Le bassin hydrologique est peu dense, les nappes phréatiques pas toujours suffisantes, et il n'y a guère d'années où l'on n'ait pas de restrictions d'usage de l'eau. Les maïsiculteurs ont « résolu » le problème en s'appropriant la ressource hydrologique : ils creusent des « bassines » (copieusement subventionnées, évidemment), qu'ils ne sont censés remplir que sur des excédents d'eau (savamment calculés). Une assoc de défense de l'environnement a prouvé voici quelques années que la majorité des bassines avaient été remplies illégalement (pas facile, il faut les survoler pour voir la plupart d'entre elles !). Pour punir les agriculteurs fautifs, les autorités ont réagi très durement, en prévoyant de subventionner de nouvelles bassines...
Pour ceux qui ne sauraient pas à quoi ressemblent ces vilaines taupinières plastifiées (les photos sont assez laides, désolée) :

Image Image

L'autre jour, je passais sur un chemin, entre 2 champs de maïs. Le chemin était bousillé par les arrosages, et de nombreuses adventices poussaient au milieu du chemin et sur les bords. Naturellement, le tout avait été récemment aspergé de désherbant et pendouillait lamentablement.
Dois-je parler des vignes dont le sol mort est régulièrement passé au désherbant (qui sont peu de choses quantitativement face aux fongicides...)... Ouais, bon, je vais arrêter, sinon, je sens que je vais m'énerver :desole:


Gythaogg

Re: le bechage

Messagepar Gythaogg » mardi 04 août 2009 22:19

jpplejardinier a écrit :Ami(e)s bio du soir bonsoir,
....surtout quand on sait que la méthode herbagère de production de lait, mise au point dans les années 50 par André Pochon, ne nécessite ni maïs, ni sorgho, ni millet...

Il y a encore quelques éleveurs qui mettent leurs laitières au pré, mais même en Creuse, où l'herbe ne manque pas, j'ai été stupéfaite de voir les vaches parquées dans des stabulations, à côté du tas d'ensilage, alors que les prés sont déserts ! :smile88:

alexandre007
Fleur éphémère
Fleur éphémère
Messages : 33
Enregistré le : lundi 27 juillet 2009 10:12

Re: le bechage

Messagepar alexandre007 » mardi 04 août 2009 22:36

oui car les agriculteurs sont tenus

Charlie
Fleur discrète
Fleur discrète
Messages : 77
Enregistré le : mercredi 29 juillet 2009 23:03

Re: le bechage

Messagepar Charlie » vendredi 07 août 2009 19:46

merci pour l'info sur les "bassines", Gythaogg
est-ce que tu as une source sur le sujet?
est-ce la même chose que les retenues collinaires?
creux fait par la machine de l'homme, où viennent les eaux pluviales des pentes au dessus, et qui servent de réserve d'eau pour irriguer ou pour le bétail.

Avatar du membre
jpplejardinier
Fleur insomniaque
Fleur insomniaque
Messages : 641
Enregistré le : dimanche 08 février 2009 10:17
Localisation : PARIS
Contact :

Re: le bechage

Messagepar jpplejardinier » vendredi 07 août 2009 21:05

Ami(e)s bio du soir bonsoir,
Je ne suis pas de ceux qui tapent systématiquement sur les agriculteurs mais la gestion de l'eau par certains agriculteurs est effectivement catastrophique.
87% des ressources du bassin de l'Adour pour l'irrigation du maïs est-ce bien raisonnable ? (colloque INRA de 2007) .Certaines chambres d'agriculture demandent l'ouverture de grands travaux style "canal du midi" pour pouvoir pomper encore plus. En parlant de pomper, ce n'est que très récemment que l'on a obligé les agriculteurs à déclarer leurs forages. Et l'on commence seulement à parler de taxer le prélèvement sur la nappe phréatique.
Le vrais responsables ce sont les politiques de l'État qui ont engagé sciemment les paysans sur cette voie. Au nom d'un partage international du travail, on laissait tomber dans le même temps les compléments alimentaires et on ne se préoccupait pas de la luzerne (des études commencent seulement à revenir à l'INRA vu le déficit français ...et le bilan azote favorable de cette culture).

Gythaogg

Re: le bechage

Messagepar Gythaogg » vendredi 07 août 2009 22:53

Charlie a écrit :merci pour l'info sur les "bassines", Gythaogg
est-ce que tu as une source sur le sujet?
est-ce la même chose que les retenues collinaires?
creux fait par la machine de l'homme, où viennent les eaux pluviales des pentes au dessus, et qui servent de réserve d'eau pour irriguer ou pour le bétail.

Même si le principe est un peu le même, cela n'a pas grand chose à voir avec les retenues collinaires, car il s'agit de structures beaucoup plus artificielles.
http://www.inra.fr/content/download/8427/115435/version/2/file/inra-sea-120-usageseau.pdf Cf en particulier la page 138 qui donne des explications très claires.
Une histoire édifiante : http://www.casepassecommeca.com/La-FDSEA-soutient-un-voleur-d-eau.html
Et encore : http://www.eauxglacees.com/Secheresse-et-irrigation-le
http://www.lanouvellerepublique.fr/dossiers/actu/index.php?dos=environ&rub=Coll&num=43971&PHPSESSID=a61f104dee7476cf3f2ad2e
http://www.lanouvellerepublique.fr/dossiers/actu/index.php?dos=environ&rub=Coll&num=43971&PHPSESSID=a61f104dee7476cf3f2ad2e

Charlie
Fleur discrète
Fleur discrète
Messages : 77
Enregistré le : mercredi 29 juillet 2009 23:03

Re: le bechage

Messagepar Charlie » vendredi 07 août 2009 23:19

Merci beaucoup Gythaogg de ces sources, que j'irais visiter dès que possible.

Et pour abonder dans le sens de jpp, je conseille d'aller voir le film Herbe qui montre 2 types d'exploitations différentes en Bretagne. (Pochon qui a promu le film entre autres personnalités).

Le système herbager de Pochon à base de luzerne est surtout valable dans sa région, d'après ce que j'ai entendu dire. Mais les autres régions peuvent en prendre de la graine! Car se passer presque complètement d'apports extérieurs est meilleur à tous points de vue : qualité de la viande et "bien-être animal" : la vache dehors toute l'année est + "heureuse" et que ceux qui y voient de l'anthropomorphisme cliquent le smiley!http://www.lanature.fr/forum/posting.php?mode=smilies&f=40#http://www.lanature.fr/forum/posting.php?mode=smilies&f=40#
Manger moins de viande est le corollaire obligé, avec une association légumineuses-céréales en complément (+ graines germées, algues, herbes des jardins bios...)http://www.lanature.fr/forum/posting.php?mode=smilies&f=40#http://www.lanature.fr/forum/posting.php?mode=smilies&f=40#

Gythaogg

Re: le bechage

Messagepar Gythaogg » samedi 08 août 2009 08:58

Charlie a écrit :Merci beaucoup Gythaogg de ces sources, que j'irais visiter dès que possible.

Et pour abonder dans le sens de jpp, je conseille d'aller voir le film Herbe qui montre 2 types d'exploitations différentes en Bretagne. (Pochon qui a promu le film entre autres personnalités).

Le système herbager de Pochon à base de luzerne est surtout valable dans sa région, d'après ce que j'ai entendu dire. Mais les autres régions peuvent en prendre de la graine! Car se passer presque complètement d'apports extérieurs est meilleur à tous points de vue : qualité de la viande et "bien-être animal" : la vache dehors toute l'année est + "heureuse" et que ceux qui y voient de l'anthropomorphisme cliquent le smiley!http://www.lanature.fr/forum/posting.php?mode=smilies&f=40#http://www.lanature.fr/forum/posting.php?mode=smilies&f=40#
Manger moins de viande est le corollaire obligé, avec une association légumineuses-céréales en complément (+ graines germées, algues, herbes des jardins bios...)http://www.lanature.fr/forum/posting.php?mode=smilies&f=40#http://www.lanature.fr/forum/posting.php?mode=smilies&f=40#

Et oui, mais si on mange moins de viande, on va précisément ruiner les producteurs dont les bêtes sont encore à l'herbe : en effet, les vaches allaitantes (donc vaches à viande) telles que l'Aubrac ou la Limousine ou la Charolaise (et la Salers qui est « mixte ») sont élevées très majoritairement au pré... Bref, c'est pas simple, cette histoire... :smile88:

Charlie
Fleur discrète
Fleur discrète
Messages : 77
Enregistré le : mercredi 29 juillet 2009 23:03

Re: le bechage

Messagepar Charlie » samedi 08 août 2009 12:56

Alors comme ça, dans le Nord de la Charente, les mentalités ne changent pas!
posting.php?mode=reply&f=40&t=2764#
Quelle erreur! et si les élus y mettaient de la bonne volonté, ça changerait un peu même en l'absence de politiques incitatives venant de l'Europe; pourtant ça devrait arriver avec les grenelles de l'environnement, ou je me trompe?
et la suppression des aides PAC, ça va les inciter grave, non?http://www.lanature.fr/forum/posting.php?mode=reply&f=40&t=2764#



Retourner vers « Jardinage bio »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité