Jardinage bio

Le jardinage bio, ses techniques ainsi que l'actualité du jardin bio se trouvent dans ce forum.
Avatar du membre
jpplejardinier
Fleur insomniaque
Fleur insomniaque
Messages : 641
Enregistré le : dimanche 08 février 2009 10:17
Localisation : PARIS
Contact :

Etude scientifique du sol

Messagepar jpplejardinier » dimanche 19 juillet 2009 15:02

Ami(e)s bio du jour bonjour,
On sait que, bien que depuis longtemps commencée, l'étude scientifique du sol n'a pas dit ses derniers mots (on est très très loin par exempel d'avoir classé tous les organismes vivant dans le sol).
Deux livres viennent de sortir qui nous éclairent un peu sur l'état de la question.
"Les mycorhizes , la nouvelle révolution verte".(Ed Quae)
Les champignons du sol jouent un rôle capital dans l'assimilation par les plantes, avec qui elles vivent en symbiose, des phosphates et de sels minéraux.
Concernant 70% des plantes, les mycorhizes arbusculaires lancent d es filaments qui pénètrent à l'intérieur de la racine.Les ectomycorhizes entourent les racines (inféodés aux arbres, notamment confères). Les mycorhizes éricoïdes , moins nombreuses, se rencontrent en milieu tourbeux.
"Collaborer avec les bactéries et autres microorganismes" (Ed du Rouregue), fournit une description saisissante de la chaîne alimentaire du sol : bactéries, champignons,algues et moisissures, protozoaires, nématodes, arthropodes, vers de terre, gastéropodes, reptiles , mammifères, oiseaux. Il y a au début du livre une superbe photo d'une micorhize perforant un nématode.
Il ne suffit donc plus de connaître le ph de son sol. Il faut aussi faire analyser les bactéries ou les mycorhizes !
Très (très :cache: )schématiquement, je retiens que l'ouvrage classerait plutôt les sols en "dominante bactérie", propices aux légumes par exemple et "dominante champignons", propices aux arbres...
Il y a ensuite une analyse, en fonction de ces critères, du paillage, du compostage...Ca aboutit à une conception du jardinage qui serait une sorte de super "permaculture". Non seulement on ne retourne plus le sol, mais on ne touche plus à rein du tout, si bien que je me demande comment on fait pour semer...
Je note que, s'agissant de ces deux passionnants ouvrages, il nous faut (contrairement à ce qu'on pourrait espérer) continuer à aller au magasin : pour acheter des micoryzhes dans le premier cas, du jus de compost dans le second (attention : il ne s'agit pas du vulgaire jus qui coule de notre compost , mais d'un jus de compost savamment "brassé".
Modifié en dernier par jpplejardinier le lundi 27 juillet 2009 21:38, modifié 1 fois.


Avatar du membre
Soldanelle
Fleur des beaux jours
Fleur des beaux jours
Messages : 161
Enregistré le : samedi 11 avril 2009 09:49
Localisation : Alpes Mmes (Haut pays)

Re: Etude scinetifique du sol

Messagepar Soldanelle » dimanche 19 juillet 2009 20:31

Bonsoir,
Merci JPP pour ces informations, mais, je trouve que tout cela devient un peu trop compliqué.....
Pour le moment, du moins pour la saison prochaine je vais tester le BRF, j'espère qu'il y aura dedans tout le nécessaire.
Ce qui me pose question c'est : comment sème-t-on sur un sol recouvert de bois ? :coucou:

Avatar du membre
jpplejardinier
Fleur insomniaque
Fleur insomniaque
Messages : 641
Enregistré le : dimanche 08 février 2009 10:17
Localisation : PARIS
Contact :

Re: Etude scinetifique du sol

Messagepar jpplejardinier » lundi 20 juillet 2009 08:27

Ami Soldanelle du matin bon matin,
Moi aussi je trouve que c'est compliqué et , à mon âge, on ne m'enlèvera pas la détestable manie de gratter le sol. :smile96:
Si j'ai bien compris (je ne pratique pas le BRF, j'ai juste assisté à une conférence) le BRF marche mieux avec des graines de gros calibre.

Avatar du membre
salpiglossis
Fleur des beaux jours
Fleur des beaux jours
Messages : 476
Enregistré le : mardi 27 mai 2008 16:47

Re: Etude scinetifique du sol

Messagepar salpiglossis » lundi 20 juillet 2009 08:54

C'est bien compliqué, ton truc. Pour ce qui est de la semence, la nature, elle, se contente de laisser germer quand le sol a été nettoyé, ou quand une taupe a fait son monticule.
Par exemple, moi, il y a quelques semaines, j'ai rabattu au pied une énorme spirée... Elle faisait de l'ombre tout autour d'elle ce qui fait que rien ne poussait depuis des lustres. Et bien avec les différentes passes de pluie, ce matin, là je vois que toute la végatation a repris ses droits... C'est pourquoi on dit que "la nature a horreur du vide"... Je n'avais pas couvert la zone avec du BRF ni avec de la tonte, donc plein de trucs ont germé, et les orties sont réapparu.

Pour moi, la technique qui consiste à gratter le sol, sans le retourner, me parait être une règle d'Or bien plus abordable, et satisfaisante... Enfin, je veux dire que c'est une règle qui me suffit bien. Pas besoin pour moi de savoir que tel truc microscopiques va bouffer tel autre, etc... Mais je trouve ça merveilleux ! Je trouve tout à fait compéhenssible que ça fascine certains... C'est un peu comme si on voulait comprendre avec la plus grande précision la digestion.... Pour moi, apprendre à "bien me nourrir", me suffit amplement. Alors, comme pour la terre, je laisse ça aux spécialistes. :cache:


Avatar du membre
jpplejardinier
Fleur insomniaque
Fleur insomniaque
Messages : 641
Enregistré le : dimanche 08 février 2009 10:17
Localisation : PARIS
Contact :

Re: Etude scinetifique du sol

Messagepar jpplejardinier » jeudi 23 juillet 2009 12:47

Ami Salpi du jour bonjour,
Comme je le laissais entendre dans l'énoncé de cette discussion, en pratique je fais comme toi. Pas besoin de connaitre la notion de levée de la dormance des graines pour la constater quand tu enlèves ta spirée.
Mais c'est joli l'idée qu'un minuscule champignon peut perforer un minuscule petit ver ?

Avatar du membre
salpiglossis
Fleur des beaux jours
Fleur des beaux jours
Messages : 476
Enregistré le : mardi 27 mai 2008 16:47

Re: Etude scinetifique du sol

Messagepar salpiglossis » jeudi 23 juillet 2009 14:00

Oui oui, je ne dis pas que ça manque d'interêt.... Simplement, on a pas forcement envie de voir, chaque jour, l'infiniment petit . :heyyy:

alexandre007
Fleur éphémère
Fleur éphémère
Messages : 33
Enregistré le : lundi 27 juillet 2009 10:12

Re: Etude scinetifique du sol

Messagepar alexandre007 » lundi 27 juillet 2009 16:04

en tout cas si tu etudies ce domaine (ceux que je fais en ce moment ) c'est la base de tout je peux te dire que ca en vaut la peine et tu verras une fois que tu seras fixe tu arreteras vite de becher etc etc

Avatar du membre
jpplejardinier
Fleur insomniaque
Fleur insomniaque
Messages : 641
Enregistré le : dimanche 08 février 2009 10:17
Localisation : PARIS
Contact :

Re: Etude scientifique du sol

Messagepar jpplejardinier » lundi 27 juillet 2009 21:48

Ami Alexandre du soir bonsoir,
La question se pose c'est sûr puisque, en agriculture , les semis sans labour sont à la mode. Histoire plus d'économiser du matériel et du temps que de faire bio (s'accompagne donc souvent de désherbants, le plus fort étant les désherbants directement administrés en même temps que les semis).
Mais il faut tout réapprendre ! Ca va sur ma table de chevet (les trois tomes de Soltner : les bases de la production végétale). Mais au jardin mes récoltes vont bien, j'ai pas envie de changer. :heyyy: Déjà qu'il m'a fallu remplacer les engrais chimiques par le purin d'ortie :cache:

Gythaogg

Re: Etude scientifique du sol

Messagepar Gythaogg » lundi 27 juillet 2009 22:31

jpplejardinier a écrit :Ami Alexandre du soir bonsoir,
La question se pose c'est sûr puisque, en agriculture , les semis sans labour sont à la mode. Histoire plus d'économiser du matériel et du temps que de faire bio (s'accompagne donc souvent de désherbants, le plus fort étant les désherbants directement administrés en même temps que les semis).

Exactement, et c'est typiquement ce qu'on voit dans les vignes : le travail du sol (autrefois effectué avec un âne ou un cheval) délaissé (ou diminué) au profit des désherbants. Tu parles d'un progrès... :smile86:

Avatar du membre
mizou
Fleur insomniaque
Fleur insomniaque
Messages : 505
Enregistré le : vendredi 26 octobre 2007 10:41
Localisation : Alsace
Contact :

Re: Etude scientifique du sol

Messagepar mizou » mardi 28 juillet 2009 07:03

Bonjour.

Comprendre ce qui se passe dans le sol reste très intéressant. Merci JPP pour les réf.

Maintenant, chaque personne a sa propre méthode de culture. Dans notre potager, ns en avons 3 dans le but de voir les contrastes et les résultats sur les plantes. La culture en biodynamie fait d'ailleurs état de la stimulation des "ptites bébetes" du sol. Les résultats sont surprenants.

:heyyy:
La terre est notre mère alors respectons la !

alexandre007
Fleur éphémère
Fleur éphémère
Messages : 33
Enregistré le : lundi 27 juillet 2009 10:12

Re: Etude scientifique du sol

Messagepar alexandre007 » mardi 28 juillet 2009 17:28

chacun son point de vue mais moi je prefere la methode naturel et elle le rend bien et en plus quand je sais que au plus on traite une plante elle s'affaiblit alors la :smile54:

Avatar du membre
jpplejardinier
Fleur insomniaque
Fleur insomniaque
Messages : 641
Enregistré le : dimanche 08 février 2009 10:17
Localisation : PARIS
Contact :

Re: Etude scientifique du sol

Messagepar jpplejardinier » mercredi 29 juillet 2009 11:53

alexandre007 a écrit :chacun son point de vue mais moi je prefere la methode naturel et elle le rend bien et en plus quand je sais que au plus on traite une plante elle s'affaiblit alors la :smile54:

Sur ce point, je crois qu'on est tous d'accord...même s'il s'agit de traitements bio. L'idéal est de trouver la plante capable de s'adapter. Sur ce point on a hélas grandement oublié le travail de sélection de nos anciens avec la Belle de Fontenay...qui est faite pour être plantée à...Fontenay.
L'année dernière toutes les vignes gérées par la Ville de Paris (en bio évidemment) ont été archi malades et n'ont rien produit. Dans mon jardin partagé de l'église Saint-Serge, j'ai des pieds de vigne anciens, pour la plupart à mi-ombre. Certains ont été légèrement malades , d'autres pas du tout. Vers Juillet, certaines feuilles se couvrent de pustules, vraisemblablement une réaction à des piqures d'acarien. Je ne fait rien. Donc, comme le veux la tradition, on a mangé du raison pour la Saint-Serge début Octobre. Ca intéresserait les jardiniers del a Ville de connaître le nom de mon cépage...mais je n'en sais fichtre rien et il n'y a pas d'archives...



Retourner vers « Jardinage bio »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité